LAROQUE DE FA
de "roca" qui signifie rocher et de "fanum" qui signifie temple

Petite commune située entre Narbonne (49 km), Carcassonne (57 km) et Perpignan (62 km).
Le Sou, principal affluent de l'Orbieu traverse le village.


Ruines de l'ancien aqueduc

Un ancien aqueduc, dont il reste encore des ruines au bord de la D613, alimentait le moulin du village. Ce moulin fabriquait des pipes de buis et de bruyère jusqu'à ce que la construction de la route départementale ne coupe l'ancien canal.


A l'arrivée dans le village par la D613, on peut admirer d'anciennes batisses du village qui ont été construites sur l'éperon rocheux, au-dessus de la vallée du Sou. Ces maisons semblent constituer un ancien mur de fortification du village.


Un château était situé sur le Roc Castelnaut "château haut", c'est le rocher le plus haut au sud. Olivier de Termes s'y était réfugié. Il ne reste que des banquettes taillées dans le rocher.



L'église paroissiale Saint-Cyr-Sainte-Juliette semble dater de la fin du XIIème siècle ou du XIIIème siècle pour la nef, et de la fin du XIIIème siècle pour le choeur. Les deux chapelles formant transept ont été rajoutées au XIXème siècle. La chapelle sud est dédiée à la Vierge et on peut y voir une vierge à l'enfant en bois doré du XVIIème ou du XVIIIème sicèle. La chapelle nord est dédiée à Saint-Joseph et on peut y voir une statue de la même époque représentant Sainte-Juliette couronnée et Saint-Cyr enfant, se tenant par la main, chacun tenant un rameau. Les vitraux datent du XIXème ou du début du XXème siècle.

Bibliographie : "La commune de Laroque de Fa" d'après le Massif de Mouthoumet sur www.massif-mouthoumet.org




Site créé et référencé par Aude-Web.fr